La saison 2018 de la série U14B1 a tenu tout le monde en haleine jusqu'au dénouement final. 
 
Dès le premier épisode, les acteurs ont tenu leurs rôles à la perfection pour le plus grand plaisir des spectateurs. Au fil de la saison, l'histoire d'amour entre la petite balle envoyée par l'équipe U14B1 vers leurs prétendants n'a cessé de faire battre nos coeurs. Tout semblait bien en place pour qu'à la fin de la saison, nos beaux gosses convolent en juste noce avec la belle mariée nationale.
 
Mais c'était sans compter sans les scénaristes de la saison qui ont introduit des rouleurs de mécaniques amoureux de Racing qui n'ont pas hésité à jouer des points pour s'accaparer le mariage doré, celui qui se déroule avec les témoins en jaune. 
 
Dès lors, nous n'avons plus quitté des yeux le petit écran de nos smartphones pour suivre sur l'App du Hockey les épisodes les plus sanglants de l'hockey réalité. Un crash par-ci, une glissade par-là, un dérapage incontrôlé... les prés-abdos du casting ne résistent pas tous à la pression médiatique et se retrouvent à jouer les deuxièmes rôles.
 
Seule sur son île, la future mariée continue d'affoler trois équipes qui ne semblent pas douter de pouvoir lui passer l'anneau au doigt. Dans la bagarre générale, tout semble joué pour les méchants loubards du Racing face aux gentils bellâtres du Parc... Mais malgré leurs airs d'angelots, nos gaillards jouent un peu des épaules dans le classement et occupe la deuxième place, la première, la deuxième. Le suspens est insoutenable, on essaye de pousser sur le bouton rouge de la télécommande pour anticiper la suite.
 
Au dernier épisode les frimas de l'hiver blessent nos coeurs d'une langueur monotone, le Racing emporte la belle dans son carrosse floqué du numéro 1. 
Porteur du trousseau, le Parc est à ses trousses en deuxième position. L'occasion pour le Parc de rejoindre le Racing pour faire ménage à trois... à condition de passer avec brio le casting de la fameuse série qui dresse les cheveux sur la tête "Le Barrage".
 
Si vous n'avez jamais assisté en live au tournage de cette série, nous pouvons témoigner de l'efficacité du scénario. Dans les premières secondes, vous êtes scotchés.
 
Ce n'est malheureusement pas la première année que les acteurs U14B1 se retrouvent sur le plateau de cette série maudite où les arbitres-présentateurs  prononcent la sentence "vous êtes éliminés !".
 

Aurons-nous plus de réussite cette année ?

 
Ce matin, les U14B1 ont formé un bloc conte l'Orée 2 . Comme annoncé, le match a été intense. 
Si nos boys dominent le match dans la première mi-temps, les timides grosses occasions de goals sont à mettre au crédit de l'Orée.
 
A la pause, le score est toujours de 0 - 0.
 
Dès la reprise, le Parc pousse très fort et fait le job. 
Dans la série Barrage, la pluie abondante s'associe souvent au froid pour glacer les spectateurs d’effroi.
C'est tendu, les parents du Parc hurlent pour exorciser la peur. 
Et à 8 minutes du terme, le Parc trouve enfin les filets. 
Nous sommes en route pour le happy end !
 
Mais à l'orée de la victoire du Parc, l'Orée obtient un PC qui termine au fond de nos filets.
Clap de fin sur le score de 1 - 1. 
 
Ce que nous redoutions tous arrive, la loterie des tirs au buts.
Ce que nous redoutions tous....
5 strokes qui clôturent dans la tristesse une saison d'enfer sans une seule défaite.
Comme l'année dernière, il ne nous reste que nos larmes pour pleurer.
Le Barrage, c'est vraiment une série pourrie.
La mariée s'en est allée, que grand bien lui fasse. 
 
Avec les beaux jours, nos beaux gosses ressortiront leurs muscles et leurs sourires de vainqueurs. En avant la drague nationale !